Comment combattre plus efficacement le torticolis ?

Le torticolis est une forme de cervicalgie qui affecte particulièrement le cou. Quelles que soient les raisons de ce trouble, le torticolis peut se soigner avec différentes techniques médicales et plus particulièrement des ajustements pratiqués par une personne qualifiée.

Causes et symptômes du torticolis

L’appellation torticolis désigne la contracture musculaire qui affecte le cou, principalement au niveau du muscle sterno-cléido-mastoïdien. Dans des cas plus rares, ce trouble peut agir sur le muscle du trapèze. Cette douleur du cou survient généralement après un mouvement inadéquat, dans le cas du torticolis bénin, ou suite à une infection ou un dysfonctionnement neurologique, dans le cas du torticolis symptomatique. L’on dénombre également des cas très rares de torticolis congénital, qui concernent environ 4 nouveau-nés sur 1000. Ces types de cervicalgies se traduisent tous par une douleur spontanée du cou, pouvant entraîner un blocage des mouvements.

Triatements classiques du torticolis

Pour soulager le cou en souffrance à cause d’un torticolis, le repos reste le meilleur remède, surtout pour les manifestations bénignes. Les douleurs disparaissent alors au bout de quelques jours. Pour les cas plus graves, il est recommandé de consulter un médecin et parfois même de demander une analyse approfondie. Le traitement se fait alors par voie médicamenteuse, en employant des anti-inflammatoires ou des antalgiques accompagnés de décontractants. Le torticolis congénital chez les nouveau-nés est de son côté traité par des techniques de physiothérapie que proposent les thérapeutes de Urgence Dos.

Soulagement d’un torticolis par le chiropracteur ou l’ostéopathe



S’agissant d’un trouble musculaire, le torticolis peut facilement se soulager à l’aide de différentes techniques pratiquées par un chiropracteur ou un ostéopathe expérimenté d’Urgence Dos. Ce professionnel est en effet bien placé pour prodiguer les soins nécessaires au rétablissement du muscle du cou en raison de ses connaissances très pointues sur le complexe musculo-squelettique de l’organisme. Outre le torticolis, il est par ailleurs qualifié pour soulager les douleurs engendrées par une sciatique, une cruralgie – également appelée sciatique du devant – ou les troubles de la colonne vertébrale.