Les différents symptômes d’une hernie discale

La hernie discale est causée par la compression d’un nerf par un disque intervertébral, entraînant différents cas pathologiques au niveau des zones concernées.

Comment la hernie discale se produit-elle ?


Une hernie désigne en générale la sortie, l’avancée d’un organe ou d’une partie d’un organe hors de sa position normale. Si le terme se rencontre le plus souvent pour désigner la pathologie au niveau de l’intestin, la hernie discale affecte elle la colonne vertébrale, se caractérisant par la sortie d’une partie d’un disque intervertébral. Rappelons que la colonne vertébrale est composée de 24 vertèbres mobiles, entre lesquelles se situe un disque intervertébral constitué d’une structure fibreuse et solide contenant un noyau gélatineux. Dans le cas d’une hernie discale, on constate une rupture ou une fissuration au niveau d’un disque intervertébral, faisant saillir le noyau gélatineux hors de sa position habituelle. Si le cas peut survenir à n’importe quel niveau de la colonne vertébrale, les spécialistes du dos et Urgence Dos s’accordent à reconnaître que la plupart des hernies discales se produisent dans le bas du dos, dans la zone lombaire.

Les symptômes de la hernie discale


La hernie discale peut chez certaines personnes passer inaperçue dans le cas ou la saillie ne touche aucune terminaison nerveuse. Dans le cas contraire, les symptômes peuvent être une vive douleur lors d’un effort sollicitant les muscles du dos, au cours d’une longue position assise, debout ou encore couchée sur le ventre. La hernie discale peut entraîner une lombalgie, avec de vives douleurs au bas du dos. Le sujet a alors mal aux reins, victime du fameux « tour de reins ». La sciatique, une des conséquences également de la hernie discale se manifeste quant à elle par une douleur ressentie à l’arrière d’une jambe, le long d’un des deux nerfs sciatiques en souffrance. Enfin, la hernie discale au niveau du cou provoque une raideur et des douleurs, pouvant aller jusqu’aux épaules ou aux bras. La cruralgie, elle est due à la compression du nerf crural de la partie antérieure de la cuisse, par un disque intervertébral.