Mieux comprendre la dorsalgie pour mieux la combattre

Le mot dorsalgie est souvent utilisé à tort pour désigner toutes les douleurs ressenties au dos. Qu’en est-il réellement de ce trouble et comment apaiser les maux qu’il provoque ?

Une approche plus précise de la dorsalgie



Par définition, la dorsalgie désigne la douleur qui affecte la partie située entre la 1ère et la 12e vertèbre du dos. Ce mal de dos, bien distinct de la sciatique ou du torticolis, survient suite à une interférence malencontreuse au niveau des vertèbres se trouvant dans cette zone. Ce complexe de subluxation vertébrale entraîne alors une douleur intense ressentie généralement entre les deux omoplates, mais qui peut atteindre dans certains cas la cage thoracique.



Les principaux facteurs à l’origine d’une dorsalgie



Les causes de dorsalgie recensées actuellement sont multiples et varient en fonction de l’individu. Les mauvaises postures, le choc, l’accident ou le travail répétitif sont les origines les plus fréquentes de ce trouble. Des facteurs pathologiques sont également à noter, principalement la spondylarthrite ankylosante et l’arthrose. La consultation d’un spécialiste du dos est la solution la plus rapide et efficace pour déterminer les origines exactes d’une dorsalgie. 



Vaincre la dorsalgie avec les soins d’un chiropracteur ou d’un ostéopathe



Si vous souffrez de ce mal de dos, les traitements d’un chiropracteur ou d’un ostéopathe expérimenté apaiseront vos douleurs et faciliteront même le rétablissement des fonctions de vos vertèbres dorsales affectées. Ce même spécialiste est également bien placé si vous avez la sensation d’avoir mal aux reins, ou si vous souffrez d’une hernie discale, de douleurs intenses et permanentes au niveau du dos, de la cage thoracique et des épaules.